Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

Le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques de Côte d'Ivoire adhère à la célébration de l'AIAF 2014

Discours de Monsieur le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques à l'occasion de l'atelier d'information, sensibilisation, et mobilisation de la base sur les préparatifs de l'Année Internationale de l’Agriculture Familiale en 2014

Abidjan-Inades-Formation, le 1er octobre 2013

M. le Représentant Ministre de l’Intégration régionale ;

M. le Représentant du Ministre de l’Agriculture ;

M. le Représentant du Ministre de la famille, de la solidarité, de la Femme et de l’enfant ;

M. le Représentant du Ministre de l’Environnement, de la salubrité, et du Développement Durable ;

Madame le Directeur de l’Inades-Formation Côte d’Ivoire

M. le Président de la PANAFCI ;

Mesdames et Messieurs les membres de la PANAFCI

• Chers acteurs des filières pêche et Elevage ;

• Honorables invités ;

• Distingués participants ;

• Mesdames et Messieurs de la Presse ;

• Mesdames et Messieurs ;

Je suis particulièrement heureux de prendre la parole devant cette auguste assemblée pour m’avoir choisi comme parrain des travaux de l’atelier national d’informations et de mobilisation des acteurs de la pêche artisanale et de l’élevage en vue des préparatifs de la célébration, en 2014, de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale (AIAF).

Je voudrais tout d’abord adresser ma gratitude à l’endroit de l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui a pris la résolution n066/ 222 du 22 décembre 2011, en sa 76ème session pour proclamer l’année 2014, année internationale de l’agriculture familiale et ensuite réitérer mes sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers pour les appuis qu’ils ne cessent d’apporter à la Côte d’Ivoire.

Je voudrais également remercier la plateforme d’action nationale pour l’agriculture familiale en Côte d’Ivoire (PANAFCI) et l’Inades-Formation Cote d’Ivoire pour l’organisation de cet atelier d’échanges et de réflexions sur les préparatifs de la célébration de l’année internationale de l’agriculture familiale.

Mes remerciements s’adressent aussi aux acteurs du secteur de l’élevage, la pêche et l’aquaculture.

Le parrainage de cet atelier est un honneur fait à la famille des Ressources Animales et Halieutiques mais constitue aussi et surtout la preuve de l’importance de ce secteur dans l’économie nationale.

Mesdames et Messieurs,

Bien plus qu’un simple modèle d’économie agricole, l’agriculture familiale est la base sur laquelle se développent les communautés rurales partout dans le monde. Elle permet d’assurer la sécurité alimentaire et d’augmenter les revenus des familles rurales. Les femmes et les hommes engagés dans l’agriculture familiale produisent 70% de l’alimentation mondiale. On estime qu’environ 1,5 milliards de personnes travaillent la terre.

En Côte d’Ivoire, 57% de la population vit en milieu rural. L’agriculture y représente l’activité principale avec 2/3 des recettes d’exportation et 2/3 des emplois. Elle contribue pour 27% dans la formation du Produit Intérieur Brut (PIB).

L’élevage reste encore une activité en développement avec une contribution d’environ 4,5% au PIB agricole et 2% au PIB total. La pêche quant à elle occupe une place importante dans l’économie ivoirienne, elle procure 70.000 emplois directs et fait vivre plus de 400 000 personnes.

Le poisson reste la principale source de protéines animales du consommateur ivoirien. Il représente près de 50% de la consommation en protéines animales. La participation au PIB agricole est évaluée à 0,9%. Le secteur des ressources animales et halieutiques constitue ainsi une activité importante qui concourt d’une part, à ’amélioration de la sécurité alimentaire, à la diversification et l’augmentation des revenus des éleveurs et des pêcheurs et, d’autre part à l’équilibre de la balance des paiements et à la préservation de l’environnement.

Pour la Côte d’Ivoire particulièrement, compte tenu des faibles niveaux des productions nationales en ce qui concerne l’élevage et la pêche, l’agriculture familiale se présente comme aujourd’hui un modèle stratégique d’exploitation à promouvoir pour garantir l’approvisionnement en protéines animales de nos populations.

C’est pourquoi la déclaration de l’année 2014, comme année internationale de l’Agriculture Familiale constitue une opportunité pour sensibiliser les pêcheurs, les éleveurs et les aquaculteurs à promouvoir ce système d’exploitation et le rendre davantage rentable économiquement et socialement.

Mesdames et Messieurs,

Cette résolution, qui est l’aboutissement d’une campagne de plaidoyer portée par le Forum Rural Mondial et 360 Organisations de la société civile issues de 60 pays, démontre l’importance de l’économie agricole et de l’agriculture familiale. C’est pourquoi la déclaration de 2014 comme année internationale de l’Agriculture Familiale est un évènement d’envergure mondiale pour sensibiliser et pour promouvoir l’agriculture familiale dans le monde aux niveaux politiques et économiques.

Bien souvent en Côte d’Ivoire, la notion d’agriculture met plus en avant les productions végétales en occultant les productions animales et halieutiques. Cet atelier qui nous rassemble aujourd’hui est donc une plateforme offerte aux pêcheurs et éleveurs pour se faire entendre et favoriser une meilleure prise en compte de leurs préoccupations, ceci dans une démarche inclusive pour une meilleure sécurité alimentaire de nos populations. C’est là tout le sens de cet atelier.

Votre présence à cet atelier montre l’importance que vous accordez à cet évènement. Aussi, êtes-vous invités à participer de manière active à cet atelier en proposant des actions pertinentes pour marquer votre contribution à l’AIAF 2014. Je vous exhorte donc à alimenter de vos suggestions, propositions et réflexions pertinentes, les débats.

Cet atelier est une occasion pour accroître le niveau de participation des acteurs de la pêche, aquaculture et élevage à la célébration de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale en intégrant toutes les instances d’organisation de cette année. Je vous recommande d’y faire preuve d’imagination et de dynamisme. Vous êtes donc le prolongement de cet atelier auprès des autres pêcheurs, éleveurs, commerçants et autres acteurs dans les secteurs de la pêche, aquaculture et élevage. Vous avez pour mandat de les sensibiliser et de les informer sur l’importance de l’Agriculture familiale en Côte d’Ivoire et sur les opportunités qu’offre l’AIAF 2014. Votre disponibilité et votre implication enrichiront le plan d’action de la PANAFCI.

Mesdames et Messieurs

Je fonde beaucoup d’espoir sur les conclusions de vos travaux et je vous rassure que mon département ministériel mettra tout en œuvre pour vous apporter un appui technique à la réalisation du plan post atelier.

En renouvelant mes chaleureux remerciements à tous ceux qui ont permis la tenue de cet atelier, je déclare ouvert l’atelier national d’informations et de mobilisation des acteurs de la pêche artisanale, de l’élevage et de l’aquaculture en vue des préparatifs de la célébration en 2014 de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale.

JE VOUS REMERCIE


  
twitter avec nos hashtags

  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire