Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

Inades-Formation Burkina à la campagne carême 2017 de Broederlijk Delen

Le Burkina Faso était à l’honneur de la campagne carême 2017 de l’ONG Belge Broederlijk Delen (BD). Au cours de cette campagne, l’ONG a organisé un séjour d’immersion en Belgique pour les représentants de ses organisations partenaires au Burkina Faso. Inades-Formation Burkina était donc de la partie. Deux de ses employés étaient dans la délégation Burkinabé à la campagne carême 2017 de BD. Ils ont séjourné en Belgique du 12 au 30 mars 2017.

JPEG - 81.2 ko
Passage de Pascaline Tamboura/Kièmdé à la Mairie de Herzele


BD organise annuellement durant le carême chrétien un événement appelé « campagne carême ». Il s’agit d’une campagne pour sensibiliser et conscientiser les populations en Flandre (Belgique) sur les relations entre le Nord et le Sud et aussi pour collecter les fonds pour accompagner ses différents partenaires dans les pays du sud. Pour sa campagne carême, BD invite des personnes issues d’organisations partenaires dans le sud pour un véritable « séjour d’immersion ». Chaque année un pays du sud est au cœur de la campagne carême de BD. Pour cette année 2017, c’est le Burkina Faso qui était à l’honneur.


Dans le cadre de la campagne carême 2017 de l’ONG Belge BD, Inades-Formation Burkina a fait participer deux personnes. Della Isidore, Chargé de programme décentralisation et gouvernance locale à Inades-Formation Burkina et Pascaline Tamboura/Kiemdé chargée de programme filières agricoles à Inades-Formation Burkina ont été désignés pour participer à l’événement en Belgique. En plus des deux représentants d’Inades-Formation Burkina, la délégation du Burkina Faso à la campagne carême 2017 de BD étaient constituée de représentants d’autres structures partenaires de BD. Il s’agit notamment de l’Association Monde Rural (AMR), l’Organisation Démocratique de la Jeunesse (ODJ), Union des Groupements Naam de Koumbri (UGNK), Union des Groupements Naam de Ninigui (UGNN), et l’association Semfilm. Au total huit (08) personnes constituaient la délégation Burkinabé.


JPEG - 105.3 ko
Della Isidore temoignant dans une église de Neepel sur la situation l’agriculture au Burkina Faso


Le slogan de la campagne


BD a organisé sa campagne carême autour du slogan : « verser la pluie pour le Burkina ». Ce slogan évoque la dure réalité des paysans du nord du Burkina Faso confrontés à un climat très exigeant et avec des politiques publiques qui ne favorisent pas l’agriculture familiale. Le public cible de la campagne était appelé à travers ce slogan à apporter leur appui financier pour contribuer à l’essor de l’agriculture familiale au Burkina Faso. Se prononçant sur le slogan de la campagne Pascaline Tamboura/Kiemdé souligne : « Au regard des conditions climatiques défavorables dans certaines parties du Burkina Faso, une contribution de chaque belge devrait permettre à BD de contribuer à l’image de la pluie à soulager les paysans Burkinabé ».



La phase de préparation


Avant le départ pour la campagne en Belgique, il y a eu une étape de préparation au Burkina Faso. A cette occasion, plusieurs voyages ont été organisés à l’intérieur du pays afin de permettre aux membres de la délégation de mieux s’imprégner des actions de chacun avec le partenaire BD. Bourzanga, Sabsé, Koumbri, Ninigui, Toéguin, Latodin et Yako sont les localités dans lesquelles les participants à la campagne carême 2017 de BD se sont rendus. Isidore Della nous raconte : « Nous avons effectué des visites auprès de nos bénéficiaires. Ils ont parlé de leur partenariat avec leur structure d’appui, les activités qu’ils mènent, les difficultés qu’ils rencontrent, les changements que les appuis ont apporté de leur vie ». Il y a eu aussi des moments de préparation collective des différents exposés à présenter au cours de la campagne. Puis est venu le moment de partir pour la Belgique.


JPEG - 69.4 ko
Accueil à des temoins du Burkina Faso au siège de Broederlijk Delen



L’arrivée en Belgique


leur arrivée à Bruxelles (capitale de la Belgique) le 12 mars 2017, Della Isidore, Pascaline Tamboura/Kiemdé et les autres membres de la délégation Burkinabé sont conduits au siège de BD pour plusieurs rencontres de prise de contact. Ces premiers moments des invités de BD en Belgique ont été mis à profit pour une petite visite des lieux touristiques aux alentours du siège de l’ONG Belge. Après deux jours passés à Bruxelles, les membres de la délégation burkinabè sont conduits dans leurs premières communautés d’accueil.
Dans le cadre de la campagne de carême, des communautés sont identifiées et préparées à recevoir les invités de BD. Les communautés d’accueil sont des groupes de personnes qui s’engagent à organiser une semaine d’immersion pour un invité de BD au cours de la campagne carême.
Au sein de ces communautés, les invités, appelés "témoins" dans le jargon de la campagne, sont amenés à séjourner dans des familles d’accueil. « Notre participation à la campagne carême 2017 a été très bien organisée par BD » nous confie Pascaline Tamboura/Kiemdé.



Dans les communautés d’accueil


Tout au long du séjour, chacun des "témoins" a vécu dans deux communautés d’accueil dans deux régions différentes. La première communauté d’accueil de Isidore Della se trouve à Hasselt ; la deuxième à Neerpelt ; ces deux villes sont situées respectivement au sud et à l’est de la Belgique dans la région flamande. Pascaline Tamboura/Kiemdé quant à elle s’est retrouvé à Oudenaade et Herzele, au Nord de la Belgique, également dans la région flamande.
Pour ce qui est des activités, Isidore Della nous raconte : « au niveau de chaque communauté d’accueil, il y avait des programmes élaborés et bien chargés. Ces programmes étaient principalement marqués par des visites (fermes, marché, monuments), des témoignages au niveau des églises, des mairies, des écoles et dans les lieux publics ».
Les deux "témoins" ont aussi participé à des séances de collecte de fonds à travers l’organisation de repas solidaires et de Koffiestop (une halte à un moment pour une prise collective du café, avec possibilité de contribution financière). Ils ont aussi été au parlement européen et belge pour un plaidoyer en faveur de l’agriculture familiale durable.


JPEG - 76.3 ko
communication d’Isidore Della à l’école de Kindsheid Jesus humaniora de Hassel



L’effet des témoignages


Dans les communautés où ils ont été amenés à intervenir, les "témoins" de BD ont réussi à captiver ceux qui les écoutaient par-ci et par-là. C’est l’une des choses qui a le plus marqué Isidore Della, il raconte : « Que ce soit dans les églises ou dans les lieux publics, les gens nous écoutaient attentivement et nous posaient des questions. Au cours de nos témoignages, on sentait de l’intérêt pour ce que nous disions ».
Partout où ils passaient, Isidore Della, Pascaline Tamboura/Kiemdé et les autres "témoins", évoquaient dans leurs témoignages, les dures réalités des paysans Burkinabè. Des réalités marquées entre autres par les questions de sécurisation foncière, d’adaptation aux changements climatiques, de protection des semences, etc. Ils parlaient aussi de l’accompagnement des différentes structures d’appui à travers l’aide octroyée par BD. C’est ainsi qu’ils touchaient la sensibilité des gens au sein des communautés d’accueil.


JPEG - 75.6 ko
Rencontre avec les élèves de Sint Katrien Steenhuize de Herzele



Plus de deux milliards de francs CFA récoltés


La campagne carême 2017 a permis à BD de récolter un montant provisoire de 2 227 000 000 FCFA (site du journal en ligne Flandreinfo.be). Ce dernier se dit très satisfait du résultat.
Suzy Serneels, la Chargée de programme Sénégal et Burkina Faso de BD a exprimé la reconnaissance de son organisation à toute la délégation du Burkina Faso pour leur contribution au succès de l’évènement.
Pour Isidore Della : « c’est tout le groupe qu’il faut féliciter, non seulement les témoins, les familles d’accueil, BD dans son ensemble, tout ceux qui se sont mobilisés pour que cet évènement soit une réussite ».


Les membres de la délégation Burkinabè "témoins" dans la campagne carême 2017 de BD ont passé près de trois semaines en Belgique avant de retourner dans leurs structures respectives. Sur la base de cette expérience de collecte de fonds qu’elle a vécue avec BD durant son séjour en Belgique, Pascaline Tamboura/Kiemdé avance : « Inades-Formation Burkina devrait s’inspirer de l’expérience de BD pour initier des collectes de fonds pour le financement de ses projets ».


  
twitter avec nos hashtags

Actualités

toutes les actualités
  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire