Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

Appui au groupage des produits : Inades-Formation Togo réalise une tournée de suivi-coaching

L’appui aux initiatives de groupage est une activité qui s’inscrit dans la composante 2 « Valorisation des productions » du Projet de Développement Agricole au Togo (PADAT).

JPEG - 70.6 ko
Echanges avec les producteurs à Agbadomé (Région Maritime)


L’initiative est partie du constat selon lequel la capacité de négociation des petits producteurs, face aux commerçantes et aux autres opérateurs présents sur le marché, est faible, notamment en période d’abondance. Le coût de collecte et de transport reste élevé dans le cas où la mise en marché des céréales est fractionnée (un ou deux sacs). Ainsi, le transport de quantités plus importantes des produits faciliterait-il l’intervention des opérateurs-grossistes et permettrait l’utilisation plus efficace des moyens de transport. Par ailleurs, en se regroupant, les agriculteurs peuvent se donner un plan conjoint, lequel permet d’établir collectivement et démocratiquement les conditions de production et de mise en marché de leurs produits agricoles.


L’appui aux initiatives de groupage est réalisé dans l’objectif de responsabiliser et d’autonomiser les petits producteurs et leurs organisations en créant environ 65 centres de groupage dans les marchés ruraux. Ceci devrait permettre une négociation basée sur un nouveau rapport de force agriculteurs/acheteurs afin d’obtenir un prix décent et une juste rémunération des producteurs. En effet, l’appui devra à terme, améliorer la capacité des petits producteurs à négocier le prix de vente de leurs produits (maïs, riz, cossettes, farine, gari et tapioca…) avec les commerçantes, avec la possibilité d’entreposage temporaire dans ces centres de groupage sur les marchés.


Au cours de l’année 2014, un diagnostic des 50 centres de groupage identifiés en 2013 et 127 Organisations Paysannes bénéficiaires de magasins de 75, 150 et 250 tonnes a été fait pour identifier leurs forces et faiblesses. Les schémas de groupage régionaux élaborés en 2013 ont été actualisés et 16 nouveaux centres de groupage ont été identifiés et formés sur les « Techniques de collecte, stockage et de définition de plan prévisionnel de collecte » et « Techniques de contractualisation et de commercialisation des produits agricoles ; de mise en relation et évaluation d’une opération commerciale au sein d’une OP ». Au terme de ce processus, il était opportun d’échanger in situ avec les OP bénéficiaires sur les différents appuis faits par Inades-Formation Togo afin d’apporter des approches de solutions pour améliorer ce qui se fait et recenser des besoins éventuels d’appuis futurs.


c’est ainsi que du 26 au 30 novembre, les régions Maritime, Plateaux et Centrale ont été visitées.

JPEG - 69.8 ko
Echanges avec les producteurs à N’Tsourou (Région Centrale)


Les participants rencontrés ont exprimé leur satisfaction quant aux appuis reçus. Inades-Formation Togo a notamment formé les producteurs bénéficiaires du projet en gestion des infrastructures et équipements socio-collectifs, élaboration des schémas régionaux de groupage, techniques de collecte et de stockage et techniques de commercialisation.

Ils ont toutefois fait ressortir les difficultés qu’ils rencontrent. Il s’agit notamment des prix de vente du maïs qui demeurent bas. Selon les producteurs, il faut rechercher les causes aussi bien dans l’étroitesse des débouchés qu’au niveau de la production ; le coût de production est relativement élevé et la majorité des producteurs ont des rendements bas.

Pour ce qui est des Organisation Paysannes (OP) bénéficiaires de magasins, les échanges ont porté aussi sur la mobilisation de leur contribution financière pour le financement de la construction des magasins. Cette contribution reste malheureusement relativement faible. Ainsi, des OP rencontrées, seule l’union de Souroutawi dans la préfecture de Tchamba a su déjà mobiliser la totalité de sa contribution financière. L’élaboration des règles de gestion des magasins reste aussi une opération en cours qui nécessite un accompagnement soutenu.

La mission a par ailleurs permis de relever quelques besoins d’appui nouveaux :

  • Formation en négociation des financements des activités de production et de commercialisation ;
  • Facilitation de l’exportation des produits agricoles dans la sous-région ;
  • Renforcement en gestion administrative et financière des coopératives ;
  • Renforcement des coopératives en leadership ;
  • Formation sur le conseil à l’exploitation familial ;
  • Appui à la diversification des cultures.

Emilia D.


  
twitter avec nos hashtags

Actualités

toutes les actualités
  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire