Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

Promotion de la démocratie à la base

L’enjeu est de contribuer à un ancrage de la démocratie à la base pour un développement local.

Contexte général

Le Burkina Faso, avec la constitution de juin 1991, a renoué avec le processus démocratique. Parallèlement à ce processus, la décentralisation a été l’option retenue pour favoriser le développement local et l’enracinement de la démocratie. En 2006, est intervenue la communalisation intégrale. Désormais, le pays compte 49 communes urbaines et 303 communes rurales. Inades-Formation/Burkina a vite perçu en la décentralisation, une opportunité pour promouvoir la participation citoyenne à la gestion des affaires publiques locales en vue de catalyser le développement local. C’est dans ce contexte qu’un programme d’appui à la décentralisation a été initié.

Localisation du programme et présentation des bénéficiaires

Les principaux bénéficiaires de ce projet sont les élus locaux, les OSC et les populations à la base des communes accompagnées. Ce sont les représentants :

  • Des conseils municipaux et des Comités villageois de développement ;
  • Des représentants des organisations de la société civile ;,
  • Du groupe des médiateurs communautaires,
  • Des coordinations des OSC
  • Etc. Le programme comprend deux composantes et porte sur l’appui à l’autonomisation du monde rural par le renforcement des capacités économiques et politique des populations des communes de Dédougou, de Djibo, de Kongoussi et de Koubri. La deuxième composante est mise en œuvre au profit des communes de Boromo, Dédougou et Nouna.

Objectifs spécifiques :

Pour les communes de Boromo, Dédougou et Nouna.

  • Renforcer les capacités techniques, d’organisation et d’action des acteurs de la décentralisation ;
  • Renforcer le dialogue social entre les OSC, les populations à la base et les autorités municipales en vue d’une gestion participative des affaires publiques locales ;
  • Contribuer à la promotion de la citoyenneté active auprès des populations à la base de chaque commune accompagnée. Pour les communes de Dédougou, de Djibo, de Kongoussi et de Koubri :
  • Améliorer les capacités techniques, d’organisation et d’action des différents acteurs ;
  • Contribuer à la mise en place dans chaque commune d’un cadre de concertation et de dialogue entre la société civile et les autorités municipales ;
  • Réduire/résoudre de façon durable les tensions sociales et les conflits communautaires ;
  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de gestion des déchets et ordures ménagères (commune de Djibo) ;
  • Développer/renforcer la participation active des citoyens à l’entretien des voies publiques (commune de Djibo) ;
  • Contribuer à une valorisation des infrastructures marchandes (commune de Kongoussi) ;
  • Contribuer à l’élaboration et à l’application des règles consensuelles de gestion des ressources naturelles (Dédougou).

Résultats attendus

Les OSC et les autorités municipales se concertent et gèrent de manière participative les affaires publiques locales.


  
twitter avec nos hashtags

Actualités

toutes les actualités
  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire