Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

Appui a la mobilisation des ressources financières endogènes

L’enjeu est de mobiliser des ressources financières endogènes suffisantes, à travers l’épargne, en vue de financer des activités génératrices de revenus (AGR) et améliorer les conditions de vie des populations rurales.

Quelques éléments du contexte

L’épargne et l’investissement en milieu rural jouent un grand rôle dans la lutte contre la pauvreté. Sans l’épargne, l’investissement serait impossible. Le crédit facilite la production agricole pour la sécurité alimentaire et l’investissement dans les projets de développement communautaire.

Dans le milieu rural des provinces du Nord ouest, Ouest, Littoral et Sud Ouest du Cameroun, il existe plusieurs groupes d’entraide. La plupart pratiquent de l’épargne qui sert pour l’entraide et l’octroi de petits crédits aux membres. Très souvent, cette assistance n’est pas étendue au reste de la communauté.

Lorsque les populations rurales ont des besoins de financement immédiats, elles ont recours aux groupes d’entraide traditionnels, qui ont un faible niveau d’épargne et « vendeurs d’argent » qui pratiquent des taux d’intérêt très élevés et donc dissuasifs. Ceci fait qu’il y a des besoins non satisfaits.

Face au problème lié au financement des AGR en milieu rural, certaines OP ont mis sur pied, avec l’appui d’Inades-Formation et d’autres partenaires, des systèmes d’épargne et crédit. Au fil des années, certaines de ces caisses se sont organisées en Fonds de solidarité pour le développement (Fonsdev) qui comptent plus de membres (individus et groupes) dans la communauté et qui assurent la mobilisent de plus de ressources financières. Cependant, ces structures sont encore en nombre insuffisant. De plus, elles rencontrent quelques difficultés.

Zone d’intervention et public cible

Le projet est localisé dans la zone d’intervention de l’antenne de Bamenda. Il s’agit du Nord Ouest, Sud Ouest, Ouest, et le département du Moungo dans la province du Littoral.

Environs 50.000 personnes vivant dans le milieu rural vont bénéficier de ce projet. Ces bénéficiaires sont composés de : paysan(ne)s, artisans, commerçants, fonctionnaires, OP (caisse/épargne traditionnel, GIC économique et social, unions, etc.).

Ce projet de mobilisation des ressources financières endogènes a pour acteurs directs trois organisations paysannes (union/GIC) et cinq communautés dont les membres sont estimés à 900 hommes et 750 femmes. Ces organisations paysannes sont :

  • WIPOCS (Widikum Palm Oil Cooperative Society), localisée à Widikum, dans le département de Momo ;
  • ASCU (Adiemukong Savings and Credit Union), située à Adiemukong, arrondissement de Bafut, département de la Mezam ;
  • GICPALE (Producteurs d’ananas de Loum et ses environs), situé dans le département du Moungo ;
  • GPFDNP (GIC des producteurs des fruits divers de Njombé) ;
  • BASOFDEV (Bamendankwe Solidarity Fund for Development), localisée à Bamendankwe ;
  • OCOSAL (Owe Community Savings and Loans) ;
  • FONSDEV (Fond de Solidarité de développement) de Baboné.
  • Fonsdevma (Fond de Solidarité de développement de Massangam)

Principales activités d’accompagnement déjà réalisées

  • Appui à l’élaboration des PA/budgets des Fonsdev et caisses ;
  • Renforcement des capacités de gestion des Fonsdev et caisses ;
  • Appui à la légalisation des Fonsdev ;
  • Appui à l’achat et à la commercialisation de l’huile de palme ;

Résultats déjà obtenus

  • Les membres des caisses/Fonsdev ont mobilisé une épargne totale de 75 000 000 F CFA pour le financement des microprojets ;
  • 75% des membres des Fonsdev ont financé leurs AGR à travers les fonds mobilisés ;
  • 50% des gestionnaires maîtrisent les outils de gestion adaptés aux caisses/Fonsdev ;
  • Plus de 366 AGR des membres des Fonsdev sont financées à travers les crédits économiques ;
  • Le pourcentage des femmes qui utilisent les services financiers offerts (surtout les services de l’épargne) a augmenté de 15%.

  
twitter avec nos hashtags

  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire