Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

Appui à la gestion durable des ressources naturelles

Une journée de réflexion pour sensibiliser le public à la protection et à la gestion de la biodiversité

Inades-Formation Togo a organisé le mercredi 09 juin 2010 à son siège, une journée de réflexion sur la gestion de la biodiversité au Togo. L’objectif de cette journée est de faire un état des lieux de la biodiversité au Togo, de revisiter les stratégies et dispositifs de gestion et de proposer des actions efficaces pour la protection et la gestion de cette biodiversité. Une cinquantaine de personnes dont les membres pour le Togo de la Coalition pour la protection du patrimoine génétique (COPAGEN), les représentants des Organisations des Producteurs de Céréales (OPC), les partenaires techniques et financiers, les ONG œuvrant dans le domaine de l’environnement, des enseignants/chercheurs de l’Université de Lomé, des représentants du ministère en charge de l’environnement, des professionnels des médias, le personnel et les membres associés d’Inades-Formation Togo ont pris une part active à cette journée (lire suite article).

Cette journée a permis de découvrir que le Togo dispose d’une biodiversité très riche en espèces animales et végétales, en ressources génétiques et en écosystème mais la plupart de ces ressources a disparu et d’autres sont menacées de disparition si rien n’est fait.

Le constat est donc amer pour le pays. D’après les sources de la PNAE en 1999, le peuplement de nombreuses espèces a fortement régressé et certaines d’entre elles ont disparu ou sont menacées de disparition du fait :

  • du défrichement et de la mise en culture des massifs forestiers ;
  • du braconnage intensif destiné à l’approvisionnement des marchés en gibier ; - de l’envahissement ou de l’infiltration des populations riveraines dans les aires protégées.

De ce fait, les formations naturelles autrefois protégées par les services forestiers sont dévastées y compris les plantations coloniales de teck. D’après le Plan d’Action Forestier National-PAFN en 1995, la forêt dense décidue ou semi décidue évaluée à 444 900 ha en 1970 était réduite à 287 000 ha en 1980, soit une destruction de 35,50% en 10 ans. Elle était estimée à seulement 144.000 ha en 1990, soit une baisse de près de 50% en 10 ans. En 20 ans, le taux de dégradation de la forêt est alors de 68%, correspondant à 15 000 ha de déforestation par an. Dans le même temps la savane arbustive productive diminue de 22 000 ha/an. Certaines espèces animales comme les mammifères, les oiseaux, le petit gibier, la panthère, l’éland de derby, le chimpanzé se sont sûrement éteintes sinon en voie d’extinction ou ont migré.

Ainsi, pour juguler ce problème de disparition de la biodiversité, certaines actions ont été menées et sont en rapport avec la gestion de la diversité biologique. Il s’agit, entre autres, d’activités de recherche et de lutte contre les ennemis des cultures et autres espèces végétales (Convention internationale pour la protection des végétaux), de mission traditionnelle de conservation et de gestion de la nature et des ressources naturelles (Convention Africaine sur la conservation de la nature et des ressources naturelles), de rencontre d’information sur les dispositions de la convention, de recensement des sites représentant les caractéristiques de zones humides telles que ciblées par la convention de Ramsar, d’inscription de 2 sites d’environ 194.400 ha (Convention relative aux zones humides d’importance internationale particulièrement comme habitats de la sauvagine), d’inspection et de contrôle des exportations et importations d’espèces animales et végétales sauvages ou introduites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction-CITES), de conception et d’élaboration d’une Monographie Nationale et d’une Stratégie nationale de conservation de la diversité biologique et des rapports de mise en œuvre de ladite convention (Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique), etc.


  
twitter avec nos hashtags

Actualités

toutes les actualités
  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire