Espace membre
recherche avancee
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit
  • Envoyer cette page à un ami

    envoyer a un ami

  • Imprimer cette page

AIAF 2014: Inades-Formation partage l'expérience de la société civile ivoirienne à la Conférence mondiale des femmes et hommes leaders paysans de Brasilia

Le Forum Rural Mondial a organisé, du 14 au 15 novembre 2014 à {{Brasilia}}, {{une Conférence mondiale des femmes et hommes leaders paysans}}, avec le soutien du Ministère du Développement Agraire du Brésil, Contag, ActionAid, Oxfam International et la FAO. Cette conférence a eu lieu dans le cadre du Comité Consultatif Mondial (CCM), et avait pour objectif d'évaluer les résultats et les réussites de l'AIAF 2014, ainsi que les enjeux prioritaires fixés pour l'avenir. Inades Formation, membre du CCM a été invitée à participer à ces deux rencontres.

Le Forum des comités nationaux AIAF latino-américains et Caraïbes


JPEG - 59.1 ko
Photo de famille des participants au Forum

Le forum a regroupé les comités nationaux AIAF du Brésil, Nicaragua, Costa Rica, Guatemala, EL Salvador, Honduras, Mexique, République Dominicaine, Panama, Pérou, Colombie, Bolivie, Equateur, Paraguay, Uruguay et Chili.

De façon spéciale, les Comités nationaux de Côte d’Ivoire et du Népal ont été invités à témoigner leur solidarité aux comités latino-américains et caraïbes et à présenter les expériences respectives des dits comités ainsi que les dynamiques en cours en Afrique pour le cas du Comité national de Côte d’Ivoire.
Ainsi, Inades Formation, représenté par M. Kouamé Alphonse [1], a t-il présenté l’expérience de la Plateforme d’Action Nationale en faveur de l’Agriculture Familiale en Côte d’Ivoire (PANAFCI). Il a également fait un bref bilan des comités nationaux en Afrique. Sa présentation s’est articulée autour d’un certains nombres de points à savoir :

  1. La présentation d’Inades-Formation et de son rôle dans la promotion de l’Agriculture Familiale dans son réseau en Afrique.
  2. La présentation de la Côte d’Ivoire et de l’importance de l’Agriculture Familiale en CI.
  3. La présentation de la Plateforme d’Action Nationale en faveur de l’Agriculture Familiale en Côte d’Ivoire (PANAFCI).
  4. La présentation du processus AIAF en Côte d’Ivoire.


L’ensemble des présentations des comités latino-américains et caraïbes et les échanges ont montré que :
-  L’AIAF 2014 a permis la création d’une forte union autour de l’initiative de promotion de l’agriculture familiale (AF) en Amérique latine et Caraïbes ;
-  Au total, 17 comités nationaux ont été créés en Amérique latine et Caraïbes ;
-  Beaucoup d’avancée constatée en termes de dialogue entre les acteurs et avec les pouvoirs publics ;
-  La persistance de la criminalisation de la lutte paysanne dans certains pays ;
-  Les comités nationaux constituent des espaces où des mécanismes de dialogue avec les gouvernements peuvent être créés et exploités au profit de l’Agriculture Familiale ;
-  Dans le monde, seulement 50 comités nationaux ont été créés, il y a la nécessité de créer de nouveaux comités, de consolider les anciens comités, de décentraliser la lutte paysanne et de promouvoir des législations nationales en faveur de l’Agriculture Familiale ;
-  La nécessité de maintenir une ressource humaine permanente et le financement des activités ;
-  La nécessité de promouvoir la consommation des produits locaux issus de l’Agriculture Familiale.


Au terme du forum, une déclaration des comités Latino-Américains et Caraïbes, reprenant les principales décisions issues du forum, a été élaborée et remise officiellement aux Ministres en charge de l’agriculture et du développement rural de la Communauté Economique de l’Amérique latine et Caraïbes (CELAC) réunis au même moment à Brasilia.


Rencontre des femmes et hommes leaders paysans, dans le cadre du Comité Consultatif Mondial de l’AIAF 2014


JPEG - 65.6 ko
Photo de famille des participants au Comité Consultatif Mondial (CCM)

Le Comité Consultatif Mondial a, quant à lui, réuni des représentants de haut niveau d’organisations d’agriculteurs, de pêcheurs artisanaux, d’éleveurs et de communautés autochtones. Ces derniers ont échangé leurs points de vue en dialoguant avec la FAO ainsi que des organisations de développement rural, agences de développement et centres de recherche. Ils ont évalué dans des groupes de travail, les objectifs atteints au cours de l’AIAF-2014 dans les domaines de sensibilisation sociale et de plaidoyer sur les politiques agricoles nationales et internationales qui affectent l’AF. Ils ont, en outre, révisé les exigences convenues au début de 2014, à la Déclaration d’Abu Dhabi. Ils ont identifié les principales tâches restantes pour la défense et le renforcement de l’Agriculture Familiale, la pêche artisanale, l’élevage et les communautés autochtones, dans le but de maintenir l’élan acquis en 2014. Au terme de cette rencontre un manifeste dit Manifeste de Brasilia , présentant les perspectives post 2014 de l’AIAF a été rédigé. Lire le manifeste de Brasilia


  
twitter avec nos hashtags

  • INADES-Formation
  • Rue C 13 Booker Washington
  • 08 BP 8 Abidjan 08
  • Tél.(225) 22 40 02 16 - Fax (225) 22 40 02 30

Newsletter

Se désinscrire